1. Chauffe-eau >
  2. Adoucisseurs d'eau

Tout savoir sur les adoucisseurs d'eau

Bien qu'elle soit traitée, l'eau du robinet dispose d'une concentration élevée de calcaire et cette situation n'est pas sans conséquence sur le plan sanitaire comme sur l'état des canalisations et des électroménagers raccordés au réseau d'eau tels que le lave-vaisselle ou le lave-linge. C'est pour cette raison que l'installation d'un adoucisseur d'eau à son domicile apparaît comme une solution idéale pour purifier son eau et la minéraliser au maximum. Quels sont les avantages à s'équiper d'un tel matériel et comment choisir judicieusement son modèle ?

Pourquoi acquérir un adoucisseur d'eau ?

En traitant l'eau avant sa circulation au sein du réseau d'eau domestique, un adoucisseur va réduire fortement la teneur en calcaire de l'eau courante en faisant passer celle-ci d'« eau dure » à « eau douce ». De plus, ce produit va débarrasser l'eau de tout résidu ou déchet chimique présent dans l'eau. Faire installer un adoucisseur permettra également de réduire significativement sa consommation d'eau car pour un même besoin, la quantité d'eau douce requise sera bien inférieure à celle d'eau dure.

Principe de fonctionnement d'un adoucisseur d'eau

On distingue deux principaux modèles d'adoucisseurs à usage domestique : l'adoucisseur à résine et l'adoucisseur CO2.

Le principe de l'adoucisseur à résine est de contribuer à la purification de l'eau grâce à une résine contenant des ions sodium. Une fois branché à une canalisation d'eau, cet appareil va ainsi permettre à l'eau de traverser cette résine avec un processus au cours duquel les ions calcium contenus dans l'eau vont être remplacés par des ions sodium, ce qui va transformer l'eau dure en eau douce. Actuellement, certains modèles à résine disponibles sur le marché sont munis d'options comme par exemple la présence d'un compteur de consommation, d'une alarme en cas de manque de sel ou encore d'un dispositif de désinfection intégré. En ce qui concerne l'adoucisseur CO2, ce dernier dispose d'un atout majeur qui est de n'entraîner aucun ajout de sodium.

Faire installer un adoucisseur d'eau chez soi sera une garantie de boire une eau parfaitement saine et de rallonger la durée de vie de ses appareils électroménagers. Toutefois, il est impératif de veiller à faire installer son appareil par un spécialiste car un adoucisseur d'eau mal installé ou mal réglé présentera un risque sanitaire important notamment dû à la nocivité de l'eau ainsi produite.

L'adoucisseur d'eau : Un équipement hygiénique et synonyme d'économie

Outre le fait d'accroître la qualité et la pureté de l'eau consommée, un adoucisseur d'eau est aussi une solution économique de tout premier ordre. En effet, en luttant efficacement contre le calcaire, cet appareil prolonge non seulement l'espérance de vie des électroménagers tels que le lave-vaisselle ou le lave-linge mais préserve par la même occasion leurs performances. En outre, l'installation d'un adoucisseur permettra de faire des économies significatives en matière de produits assouplissants et anti-calcaire. Au niveau de la santé et de l'hygiène, ce matériel est également une excellente affaire étant donné que l'eau ainsi traitée préservera mieux la peau et les cheveux et offrira une protection accrue face aux bactéries entre autres.

Vers quel adoucisseur d'eau se tourner ?

Le particulier désirant acquérir un tel équipement devra prendre en compte 2 aspects majeurs que sont le nombre de personnes qui compose le foyer ainsi que la dureté de l'eau fournie par son réseau. Le nombre d'utilisateurs va, en effet, servir à déterminer la contenance que doit avoir l'adoucisseur. Pour ce qui est de la dureté de l'eau, il est recommandé de se renseigner avant l'achat sur la teneur en calcaire de l'eau de sa région. Une eau dite « dure » va ainsi être riche en sels de magnésium et de calcium. L'unité de mesure qui détermine la quantité de calcaire présent dans l'eau est le « Titre Hydrométitrique » (TH) et c'est précisément cet indicateur qui va déterminer le niveau de dureté de l'eau.

Pour un usage domestique, il existe deux principales catégories d'adoucisseurs d'eau : le modèle manuel et celui automatique. Les modèles automatiques offrent, bien entendu, un plus grand confort d'utilisation puisque leurs propriétaires n'auront aucun contrôle à réaliser. Avec ce type de modèles, la dureté de l'eau est vérifiée à travers un processus de régénération volumétrique des résines et en adéquation avec le niveau de consommation réalisée. Cette gamme de produits est généralement munie d'une alarme indiquant un niveau bas en sel. L'adoucisseur manuel exige que son propriétaire surveille attentivement le taux de dureté de l'eau ainsi que son processus de régénération. De même, avec ce type de modèles, il faudra procéder au remplissage du réservoir manuellement.

Quels sont les principaux constructeurs du marché ?

Comme n'importe quel autre équipement domestique, il existe une grande disparité d'adoucisseurs disponibles sur le marché avec des performances et un niveau de qualité très variables. Parmi les marques leader dans le domaine peuvent être notamment citées BWT et Waterside.

S'équiper avec un modèle haut de gamme contribuera à la préservation de ses canalisations ainsi que de ses différentes installations sanitaires (WC, salle de bain) en diminuant significativement le calcaire contenu dans l'eau. Cette dernière, une fois traitée et purifiée, améliorera notamment les performances de nettoyage du lave-vaisselle et la douceur de son linge lavé en machine. Bien évidemment, grâce à une eau débarrassée de son calcaire, les dispositifs de chauffage de l'habitation seront, par la même occasion, moins gourmands en énergie.

Un adoucisseur d'eau pour quel tarif ?

Avant de s'intéresser aux prix proprement dits de tels matériels, il faut savoir que ces derniers sont très fluctuants d'un constructeur à l'autre et en fonction des caractéristiques du modèle considéré. Qu'il s'agisse du modèle considéré, de sa capacité de remplissage ou encore de ses modalités spécifiques d'installation, chacun de ces paramètres devra être soigneusement pris en compte. De plus, compte-tenu de la nécessité d'installer ce matériel avec un maximum de précaution, il faudra prévoir, dans le budget global, l'achat de l'appareil mais également les frais liés à sa pose par un spécialiste agréé. En moyenne, hors coût d'installation, le prix d'un adoucisseur d'eau varie entre 500 et 1500 € pour un modèle milieu de gamme.

Les tarifs sont variables selon qu'il s'agisse d'un adoucisseur à résine ou au CO2. La première catégorie, qui est la plus courante, affiche des prix compris entre 400 et 1200 € en fonction de la qualité et des caractéristiques du produit. L'adoucisseur au CO2, quant à lui, affiche des performances supérieures et a recours à un procédé très élaboré consistant en une injection de CO2 dans l'eau dont l'action majeure va être de convertir le calcaire en bicarbonate. Ce processus va contribuer à la dissolution de ce dernier. Outre la nécessité de remplacer la bonbonne de CO2 régulièrement, ce modèle ne requiert aucune forme d'entretien et représente une solution économique sur le long terme, d'où sa gamme de prix plus élevée que son homologue à résine avec des tarifs oscillant entre 1500 et 3000 €.

Sans surprise, le prix d'un adoucisseur d'eau va également être proportionnel à sa capacité en fonction du nombre de personnes présentes au sein du foyer. Comme évoqué précédemment, la question de l'installation de l'appareil devra également se poser et ne sera pas neutre sur la facture globale.

L'installation d'un adoucisseur d'eau : le faire soi-même ou faire appel à un spécialiste ?

Le particulier souhaitant s'équiper d'un adoucisseur d'eau peut très bien décider d'effectuer l'installation lui-même. Si celui-ci ne possède aucune connaissance dans le domaine, il pourra logiquement s'orienter vers des modèles « prêts à l'emploi » mais dont le coût sera nettement supérieur aux autres modèles du marché. Pour ceux souhaitant réaliser eux-mêmes la pose, certains accessoires additionnels tels que des vannes seront à acheter en plus de l'appareil pour procéder à l'opération. De plus, réaliser l'installation par ses propres moyens n'est en aucun cas une garantie que l'adoucisseur sera configuré selon les normes en vigueur. C'est pour cela qu'il est préférable de louer les services d'un expert en la matière.

En faisant le choix de confier la tâche à un professionnel, ce service aura, certes, un coût, mais sera une excellente assurance que l'adoucisseur d'eau aura été configuré selon les règles avec une eau tout à fait saine et propre à la consommation. Le montant de l'intervention va notamment dépendre du degré de complexité de l'opération et si le spécialiste réalise uniquement la pose ou fournit également les fournitures nécessaires aux différents branchements et réglages de l'appareil. Certaines prestations supplémentaires pourront même être envisagées telles que l'évaluation préalable des besoins de l'habitation ou encore l'analyse de l'eau fournie par le réseau. De plus, il pourra même être proposé au particulier un contrat de maintenance pour son appareil.

Comment entretenir convenablement son adoucisseur d'eau ?

Une fois l'installation réalisée, tout propriétaire d'un adoucisseur d'eau doit avoir conscience qu'à l'instar de nombreux autres équipements domestiques, celui-ci requiert d'être entretenu régulièrement pour maintenir ses performances à leur plus haut niveau et de prolonger sa durée de vie. Tout d'abord, avant même la première mise en service de l'appareil, son alimentation en sel sera primordiale afin, pour les modèles à résine, de régénérer ces dernières dans le temps. Pour ce qui est de la dureté de l'eau, l'utilisateur devra réaliser un examen de la teneur en TH de l'eau au moins deux fois par an.

Parmi les actes de maintenance que nécessite un adoucisseur d'eau figure notamment le changement de la cartouche du pré-filtre environ tous les trimestres. En outre, il ne faudra pas hésiter à procéder à une désinfection après une période importante d'absence. Le bac à sel fait également partie des accessoires dont le nettoyage permettra à l'appareil de conserver toutes ses performances dans la durée.

Il est primordial de savoir qu'un adoucisseur d'eau mal entretenu peut présenter, à terme, d'importants risques sanitaires. Aussi, l'alimentation en sel, son nettoyage ainsi que le changement de son filtre sont des opérations courantes simples que tout détenteur de cet appareil se doit de bien maîtriser.

Concernant le niveau en sel de l'adoucisseur d'eau, il faudra surveiller régulièrement celui-ci dans la mesure où c'est précisément ce sel qui est à l'origine de la création des résines dont le rôle est de débarrasser l'eau de son excès en calcium et en magnésium avant d'y intégrer du sodium à la place. Le rajout de sel se fera essentiellement dans deux situations : si jamais il n'y a plus d'eau au fond du bac ou si le niveau de sel a atteint un niveau trop bas. Pour prolonger la durée de vie de son appareil, il est hautement recommandé d'utiliser un sel de pureté supérieure et conforme à la norme française NF 406.

Au sujet du pré-filtre, dont la fonction est de débarrasser l'eau arrivée du réseau de ses plus gros résidus et autres agents nocifs, celui-ci devra faire l'objet d'une vérification régulière et d'un remplacement environ 2 fois par an. Pour juger de son état, il suffira d'observer sa couleur. Dans le cas où elle affiche un ton ocre, il s'agira du signe de son usure et de la nécessité de procéder à son remplacement immédiat.

Dernier acte d'entretien de son adoucisseur d'eau, il est recommandé d'effectuer environ tous les deux ans une désinfection complète de l'appareil afin de le débarrasser de toute bactérie qui pourrait s'y développer. A cet effet, un nettoyage à l'eau de javel s'avèrera particulièrement efficace. Cet entretien approfondi sera également à effectuer si jamais l'appareil n'a pas été utilisé depuis un certain temps.

En plus de ces différentes opérations d'entretien courant, le propriétaire d'un adoucisseur d'eau devra également s'assurer à intervalle régulier de la qualité de l'eau traitée en effectuant une analyse de celle-ci. Ainsi, deux fois par an, la dureté de l'eau devra être contrôlée. Si l'examen révèle une trop grande variation par rapport au dernier contrôle en date, il s'agira du signe d'un dysfonctionnement de l'appareil ou d'un mauvais réglage de ce dernier. Pour procéder à ce test, il existe des kits spécifiques sur le marché.

Témoignages
...
Comment choisir
son chauffe-eau ?
Choix chaffe-eau
Comment
installer son
chauffe-eau ?
Installation ballon d'eau chaude
Comment entretenir
son chauffe-eau ?
Entretien cumulus electrique